Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 janvier 2013 3 30 /01 /janvier /2013 20:52

Jacques Dehée aime la nature, l'admire, l'interroge, la sonde du regard, surtout quand elle est de roche, de séracs et de névés.

CIMG6006c-copie-1.jpg

 

Ce peintre boit la lumière, se délecte des neiges éternelles. Il règle ses brosses sur l'altitude, se compose une palette selon le scintillement des parois.

Familier des belvèdères, des balcons et des terrasses, il comtemple assidument la montagne, son motif favori. Dans son oeuvre haute en symbolique comme en couleurs, les sommets pyrénnéens donnent le change aux reliefs alpins.

Sa création picturale aujourd'hui doit beaucoup à l'enfant qu'il fut.

 

Jacques Dehée a dessiné durant toute sa jeunesse. Il se souvient des fins de journée heureuses, quand le travail scolaire du jour se concluait par une frise tracée à main levée. Il y mettait tout son élan de futur artiste.

 

Puis la couleur est venue. Pour elle-meme. Avant d'engendrer les formes, de changer la toile en pierre et en air pur.

 

Des cahiers d'école aux peintures éclatantes d'aujourd'hui, les sentiers se sont enchevetrés. Un registre chromatique très personnel s'est imposé, fait de tons francs et purs.

 

CIMG5177.jpg

 

Tout au long de ce cheminement, il s'est doté pas à pas de moyens artistiques originaux pour mettre sa montagne intérieure en accord avec son émerveillement de spectateur-peintre.

 

Venez le partager avec lui en allant vous promener et découvrir une douzaine de ses toiles chez Coté-Cadres à coté des Halles, à Nay

 

D'après Pierre-Jean Brassac, auteur, journaliste 

Partager cet article

Repost 0
Published by festiv'arts - dans actualités
commenter cet article

commentaires