Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

bo-ni1.jpgDocteur en Histoire de l'Art, Catherine Régnier-Bonnissent, de son nom d'artiste Qât, s'intéresse à l'"art de la récup'" dont les années 70 marquent le début d'un mouvement de plus en plus en adéquation avec l'ère du temps soucieux des problèmes concernant l'environnement.

 

Née du dénuement autant que de l'horreur du gâchis, la "récup'" se développe notamment sur le continent noir, qui récupère les matériaux issus des exportations massives du monde occidental, grand producteur, consommateur et gaspilleur, qui transforme peu à peu la planète en vaste poubelle. Alors, il s'agit de survie grâce à l'ingéniosité et aux savoir-faire transformant les matériaux hors d'usage en objets mutants.

 

À la citation de Lavoisier "Rien ne se crée, rien ne se perd, tout se transforme", Qât rétorque que si rien ne se perd et tout se transforme, tout reste à créer.

 

Le-dragon-blesse--tableau-combine-BLOG.jpgL'artiste a commencé par réaliser, il y a un peu plus d'un an, des tableaux "combine-painting" à la manière de Robert Rauschenberg, puis des "installations" traitant des problèmes de société comme les femmes battues (ci-dessous)non-aux-violences-privees--installation-BLOG.jpg, le sida, le réchauffement de la planète...

 

Qât, soucieuse du mal-être de la planète, se tourne alors vers des missions humanitaires la portant vers le Cambodge puis aujourd'hui le Burkina Faso. Il s'agit pour elle d'aller au-delà de la rencontre avec l'Autre, de découvrir des techniques permettant de recycler des objets à l'infini et d'apporter en France une réflexion à livrer aux jeunes et aux moins jeunes, une prise de conscience que l'Art ne s'expose pas uniquement dans les musées ou les galeries mais qu'il est simplement à la portée de tous et de toutes les bourses.

 

Pub-déchirement du voile (ferraille)BLOGPour Festiv'Arts, la démarche de Qât n'est pas de produire un art individuel mais au contraire d'amorcer le début d'une oeuvre avec "la récup'", une impulsion qui sera continuée collectivement par un atelier où chacun pourra apporter sa contribution.

 

11 septembre tempête de sable (ferraille)BLOG

 

 

 

 

 

 

 

L'oeuvre collective sera ensuite détruite, les matériaux récupérés et mis au service d'une autre oeuvre. Cet Art éphémère et partagé, en perpétuel mouvement créatif, est une réponse à l'actualité de cette sur-consommation et de cet individualisme qui nous étouffent.

Partager cette page

Repost 0
Published by