Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 avril 2012 2 17 /04 /avril /2012 21:27

241 IMG 0001

 

Décoratrice de métier pour les grands magasins parisiens, Brigitte Ottlé choisit ensuite de se tourner vers les métiers de la terre et devient artisan potier depuis 2001. Elle reçoit en 2006 le titre d'artisan d'art par la Chambre des Métiers d'Aquitaine.

 

  

 

 

242 IMG 0002

 

A Pau, dans son petit atelier de la rue Louis-Barthou, Brigitte Ottlé fait exploser à chaque création les canons actuels de la beauté : ses Vénus Callipyges en faïence chamottée, nues ou vêtues tantôt d'un maillot de bain en émail tantôt d'une robe réalisée grâce à la technique du raku pèsent de 500 grammes à 20 kilos de rondeurs généreuses!

 

  

 

 

 

 

 

 

visuel de bom au travail 2

 

 

On comprendra aisemment pourquoi ces "grosses, grasses et belles" sont devenues les Dondons.

    

 

 

 

 

 

 

 

 

visuel de bom au travail 4

L'artiste n'oublie pourtant pas le côté utilitaire de la poterie et développe une autre série : des arrosoirs pour plantes d'intérieur, les Pioupious.

 

Elle étudie actuellement la technique de grandes pièces en terre et espère donner prochainement naissance à des Dondons "king size".

 

Pour en savoir plus sur B Ottlé;

http://dondons.over-blog.com

 

retour au répertoire: cliquer ici

Partager cet article
Repost0
17 avril 2012 2 17 /04 /avril /2012 21:26

S7300120 modifié-1

 

Chaque toile d’Isabelle de Joantho exprime un souvenir, un sentiment momentané et furtif qui offre à l'artiste la possibilité de renouer le fil, reconstituer les pièces d'un puzzle, d'une histoire. L'exercice n'est nullement un travail d'introspection. Il ne cherche qu'à pénétrer superficiellement une mémoire incomplète, fragmentaire qui retient l'essentiel pour ne livrer que des bribes, des indices parfois riches de sens pour celui qui saura leur en donner.

  

I-de-Joantho 3533

  Animée par la volonté incessante d'optimiser les capacités d'un sujet quel qu'il soit à véhiculer une histoire, Isabelle de Joantho aborde chacun de ses thèmes à de multiples reprises.

 

    

 

 

 

 

peinture 02

  

 

 Les approches figuratives et sculpturales se mêlent à l'art abstrait. L'œuvre se construit progressivement et devient un récit où le temps est toujours évoqué.

 

 

 

 

  

robe techinque mixte 92 65cm modifié-1Elle n'hésite pas à utiliser toutes sortes de matériaux tels que carton, papier froissé, mortier, ciments, fils de fer et grillages pour nous emmener dans ses souvenirs d’enfance ou à la rencontre de personnages récurrents, nous donner l’envie de chevaucher ses vélos  fragiles ou de nous glisser dans ses robes délicates.

  

 

 

 

 

 Image 1

 

Abstrait ou figuratif? Peu importe. La facture d'Isabelle de Joantho est aisément identifiable par la sobriété de sa palette, les débordements fréquents du cadre et le travail en relief.

 

 

Pour en savoir plus : http://www.isabelle-dejoantho.com

Retour au répertoire: cliquer ici

Partager cet article
Repost0
17 avril 2012 2 17 /04 /avril /2012 21:22

Bleu aquatique

 

Artiste peintre d’origine Toulousaine, Marie Tène vit en Béarn depuis 1996.

Pour elle, peindre est un état d’âme, c’est se laisser traverser par des sensations et entrer dans un univers poétique.

Le besoin de créer l’a toujours habité, elle a longtemps travaillé dans la peinture décorative et a donc expérimenté plusieurs matières telles que le tissu, le papier, le bois et la terre.

 

 

 

 

 

  

 

 

Brasier

 

Ses toiles sont le reflet de son imaginaire qui se nourrit d’émerveillement, d’émotions, de vibrations le plus souvent ressenties au contact de la nature, du monde végétal, minéral, aquatique, des saisons. La musique en général mais particulièrement le jazz et le classique l’inspirent également.

Au fil des années, Marie Tène a enrichi sa palette créative en explorant diverses techniques.

 

 

 

  

 

  

  

safran

 

Aujourd’hui, la peinture abstraite lui offre la liberté de créer sans limite.

L’acrylique convient le mieux à sa spontanéité quel que soit le support: sur toile, bois ou papier marouflé. Parfois la peinture ne suffit pas, elle intègre alors des collages, papiers et autres matières.

 

 

 

   

 

Dualité

 

Elle  joue avec toutes les oppositions, transparence et légèreté, matière et densité, les couleurs tendres ou plus vives, la force ou la douceur, selon l’instinct ou l’instant.

 

 

Retour au répertoire: cliquer ici

Partager cet article
Repost0
17 avril 2012 2 17 /04 /avril /2012 21:21

P1050276

 

Peintre demeurant à Saint Jean Pied de Port, Christine Sempe a suivi des études aux Beaux-Arts à la faculté des lettres et Arts à bordeaux III pour pouvoir vivre à temps plein ses deux passions : la création et l’enseignement. Professeur d’Arts Plastiques et d’Arts Appliqués sur la côte Basque, elle transmet au quotidien sa passion à ses élèves, avec toute son énergie et son dynamisme.

 

   

 

 

 

P1040997

 

Peindre, créer, jouer avec les couleurs sur la toile, occupe aussi une grande partie de sa vie...

Ses tableaux à l'acrylique où parfois de petits éléments de papiers collés se livrent à un jeu de cache-cache, nous transportent dans un univers joyeux et coloré.

 

 

 

  

  

 

 

 

 

 

Photo 17fevrier11 085Des créatures s’y promènent gaiement, se confondant dans les formes et le fond, sans pour autant s'y mélanger. Le monde idyllique que l’artiste nous propose est empreint de fantaisie, d'amour et d’allégresse et constitue pour le spectateur une véritable invitation au bonheur !

 

 

 

Pour en savoir plus sur C Sempé: http://galeriesempe64.blogspot.com

 

Retour au répertoire: cliquer ici

Partager cet article
Repost0
17 avril 2012 2 17 /04 /avril /2012 21:19

virtual air

  J'ouvre les yeux.

Il m'a plaquée contre le mur mais daigne se reculer de quelques pas.

- Pourquoi tu m'as fait ça?

Il me regarde de haut en bas. Titube, allume une cigarette.

- Ne me dis pas que tu t'en fous!

Il a son air allumé grave... ouvre enfin la bouche.

- C'était pour te connaître...un peu mieux. Et puis d'abord qu'est-ce-que tu as besoin de savoir? Tu sais j'en prends plein la gueule à l'extérieur, une vraie éponge. Alors il faut que j'évacue, t'es là pour ça. D'ailleurs pour un peu je te retoucherais bien encore un peu... Je sais pas, il faut peut être pas aller trop loin. On peut dire que je ne t’ai pas ratée. I Am The King !

 

 

 

 

 

on va pas mourrir de rire

- C'est ça ! Le roi ! Et pourquoi pas Dieu pendant que tu y es ? Mégalo! C’est pas parce que tu es mon père...

- Là je t'arrête, t'es pas mon enfant. Je n’accouche pas, j’éructe. Je n’ovule pas, je digère.

Il continue toujours à me détailler, rallume une cigarette, se rapproche, tend la main. Si je pouvais au moins bouger...

- Bon allez t'as fini..., laisse moi !

- Ouais, c'est ça, casse-toi et va titiller le client. C'est ce que tu as de mieux à faire maintenant. Et puis, ne m'en veux pas ... allez...on s'embrasse une dernière fois...

 

 

 

 

 

 

  

mutation 01 

Les toiles présentées par Jean-Marie Salanié sont en majeure partie tirées d'une série intitulée "Mutation(s)" : Journal de bord d'une personne subissant les désordres et dommages dus aux effets radioactifs. Le texte est traité avec humour ou dérision selon la lecture (avec une pensée pour Kafka et le film Brazil). L'image, elle, renvoie aux planches anatomiques. Les solutions médicales sont aussi apportées de façon dérisoire grâce à toutes sortes de pansements, prothèses, suspensoirs et autres...

     

 

 « Jusqu'ici tout va bien! » pense-t-il rassuré par les services de l'État...  

 

portrait 02

 

Comment sera demain? Demain c'est aujourd'hui!

 

 

 

Salanié Jean-Marie

18 rue l'abeille

4020 SAUBION

salanie.jeanmarie@club.fr

06 46 63 44 25

 

 

Retour au répertoire: cliquer ici 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
17 avril 2012 2 17 /04 /avril /2012 21:18

Les-dessous-chics-faceFanny Pierot, artiste simple, naturelle n'essaie pas d'embellir ni même de représenter la réalité mais de livrer ses émotions. C'est d'ailleurs la définition qu'elle propose d'un artiste : « quelqu'un qui part de rien pour arriver à quelque chose » en exprimant et suscitant des sentiments.

Bercée par les mots de Brassens et Brel dans l'enfance, Fanny écrit depuis qu'elle sait former les lettres, ou presque ; au début des histoires, puis des poèmes. Cette forme d'écriture lui permet de faire chanter les mots grâce notamment aux rimes régulières et à l'alexandrin, cadre qu'elle s'impose après plusieurs jets spontanés. (..)

 

  

 

 

P1020487

 

Sa passion pour l'art ne se limite pas qu'à l'écriture; ses poèmes inspirent ses tableaux ou son travail pictural sa poésie.

A dix-sept ans, un déclic pour la peinture se produit et depuis, cet art tient une place essentielle dans sa vie.

Autodidacte, Fanny s'inspire de ses diverses émotions et peint à l'acrylique pour des raisons pratiques (temps de séchage rapide) et économiques. Elle utilise divers supports comme le bois ou la toile qu'il lui arrive parfois de recouvrir d'un enduit, créant ainsi des effets de matière.

 

   

 

pub-pierot

 

Fanny Pierot peint sa passion pour la musique en représentant des instruments, des musiciens ayant souvent près d'eux un pinceau, ce qui serait un peu la signature de l'artiste. On trouve aussi de nombreux nus féminins, en courbes et rondeurs.

 

 

  

 

 

 

 

  

 Memento-Mori

 

Mais ce qui surprend le plus, ce sont les regards, les yeux démesurés parfois exorbités auxquels elle accorde une attention particulière. Pour elle, c'est la partie du corps la plus expressive, la plus chargée émotionnellement, dévoilant la peur, la mélancolie, le doute ou la joie. Ses oeuvres montrent bien que la jeune artiste ne peint pas pour reproduire la réalité ni par souci esthétique, comme en témoigne sa palette riche en couleurs primaires, très vives. Mais parfois, elle recourt à des teintes plus sombres pour peindre alors ses insomnies, ses cauchemars.

 

 

 

 

 

 

 

PierotFanny utilise fréquemment le mot «émotion», c'est ce qui se dégage le plus de son travail poétique et pictural, qui ne vous laissera pas indifférents. Ces deux passions sont sa manière de s'exprimer et de vivre.

Alors, si vous n'avez pas encore découvert son travail, ne ratez pas l'occasion de rencontrer cette artiste authentique, en pleine éclosion.

 

Extrait de l’article réalisé par la classe de seconde 4

du Lycée Paul Rey à Nay, suite à une interview de l’artiste en juin 2011

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour en savoir plus sur F piérot:  http: //fannypierot.artblog.fr   

Retour au répertoire: cliquer ici

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
17 avril 2012 2 17 /04 /avril /2012 21:17

   

3

 

Stéphane Leberloa se définit lui-même comme un peintre de l’émotion.

Il ne cherche pas à plaire ou à déplaire, juste à secouer les sentiments. Aussi, son travail ne laisse-t-il jamais indifférent car tant ses toiles que ses sculptures témoignent de l’enthousiasme et de l’énergie incroyables de l’artiste.

 

  

 

 

 

 

 

 

 

2

 

 

Ses influences sont multiples : il les puise autant dans son parcours atypique fait d’études de droit, de psychologie, de rencontres décisives et d’un goût prononcé pour la philosophie que dans la fraîcheur du monde coloré et imaginaire de l’enfance. Stéphane Leberloa est également passionné de voyages et féru d’art africain, 
dont on retrouve le côté brut et vif dans la plupart de ses créations.

   

 

  

 

 

 

5Leberloa vit sa peinture comme une rencontre charnelle entre l’instinct et la matière. Dans son œuvre, tout est spontané, depuis le choix des sujets, de la technique adoptée, jusqu’aux matériaux utilisés. Il aime récupérer des fragments de vies passées, images, textes, objets qu’il détourne. Il est créatif jusque dans le choix de 
ses supports, vieilles affiches, panneaux de signalisation, PVC ondulé, sur lesquels il varie les effets en utilisant tout ce qui lui tombe sous la main : bombes de peinture, acrylique, huile, pastels, encres, sable, goudron et même vernis à ongle !

 

 

 

 

Retour au répertoire: cliquer ici4

Partager cet article
Repost0
17 avril 2012 2 17 /04 /avril /2012 21:17

fillettes

 

Christine Garuet peint en autodidacte depuis l’enfance. La peinture a été sa première passion avant de devenir son métier en 2003. Elle a suivi des études de photographie à Liverpool puis d’audiovisuel à l’Université de Stoke-On-Trent en Angleterre, afin de décider précisément vers quel mode de création elle se dirigerait. Son choix s’est tourné vers la peinture, son « premier amour », et elle lui reste fidèle depuis 1995. Elle s’octroie cependant quelques escapades avec l’audiovisuel, et ce, toujours avec beaucoup de plaisir.

 

 

 

 

 

 

chris.atelier2012

 

Christine Garuet est en perpétuelle recherche. Techniquement, l’évolution est sans fin, quant à l’expression, elle est multicouche :  l’artiste s’attache à exprimer émotion et inconscient d’une part, et parfois son propre ressenti sur des thématiques collectives.

 

 

 

 

 

feuill.rousses.grd 

On peut voir sa série de peintures classiques, huiles sur toiles, sur : http://www.classicart.new.fr

 

…sa série de peintures et collages (2003-2007), avec comme thématique centrale la société de consommation. Travail explicite, couleurs, optimisme et parfois humour : http://christine.garuet.free.fr

 

…et ses travaux divers (fresques, affiches, copies, portraits…) sont sur: http://www.fresque.new.fr

 

 

Retour au répertoire: cliquer ici 

Partager cet article
Repost0
17 avril 2012 2 17 /04 /avril /2012 21:16

 

JACQUES DEHEE 2011 ACRYLIQUE SUR TOILE 46CM X 55CM LE ROC D 

Plus que peintre, Jacques Dehée est avant tout coloriste. Ses œuvres pourraient appartenir au style des Nabis, qui se caractérise par l'utilisation de grands aplats de couleurs, par le cerne, la perspective absente ou fausse, la ligne d'horizon haute des paysages.

 

   

   

 

 

 

JACQUES DEHEE 2011 ACRYLIQUE SUR TOILE 116cm X 89cm ECLAIR 

Jacques Dehée peint des compositions planes, colorées, volontairement asymétriques, avec des à-plats aux teintes pures, juxtaposés, soulignés parfois par une ligne qui permet à l’artiste de jouer encore plus avec les couleurs.

 

  

  

 

 

  

  

  

  

 

 

 

 JACQUES DEHEE 2011 Acrylique sur toile 33cmX46cm Grotte de 

  

Autodidacte, Jacques Dehée maîtrise un art qui pourrait être qualifié d'Art naïf, du fait de l’exagération de la couleur et la simplification du dessin. Mais la force de la composition et la maîtrise de sa technique attestent que cette passion l’a toujours habité, même s’il ne se consacre totalement à la peinture que depuis quelques années.

 

 

 

 

JACQUES DEHEE 2011 ACRYLIQUE SUR TOILE 80cmX100cm LE 40E FLSes acryliques gaies et colorées reflètent cette envie dévorante et vitale d’exprimer son talent longtemps contenu. Sa peinture accessible à tous a obtenu le Prix du Public Jeune à l 'exposition Artempo 2012.

 

 

 

 

 

Pour en savoir plus sur J Dehée: http://jacquesdehee.com

Retour au répertoire: cliquer ici

 

 

 

Partager cet article
Repost0
13 avril 2012 5 13 /04 /avril /2012 22:13

barfly 14 

L'œuvre de Didier Lalanne-Estrabaut est très hétérogène. Loin de la quête obsessionnelle, elle tient plus d'un besoin d'apprivoiser les envies et les humeurs du moment et d'assouvir une curiosité sans cesse renouvelée : « la technique n'est pas une finalité pour moi mais un simple outil de narration »barfly 2.

 

 On pourrait y voir la marque d'un artiste « en recherche » permanente, mais il s'agit plus ici d'un souci d'adapter la technique au propos, au risque d'égarer quelque peu le public. Néanmoins le travail sériel et thématique apporte la cohésion et la continuité nécessaire: « J'aime assez l'idée de ne pas être forcément « moi » d'un jour sur l'autre, et que cet autre se révèle finalement plus vrai!...je revendique le droit à un « zapping esthétique » quasi permanent, du moment que le plaisir de la découverte s'en trouve à chaque fois renforcé. »

  

  

 

 blog-ok

L'espace y est volontairement obturé, sans horizon. Une traque du quotidien dans ce qu'il a de plus banal, et de médiocre, pour en révéler les beautés insoupçonnées, à travers une esthétique tantôt sobre, tantôt exubérante. Le non-dit, l'immobilité et le silence sont des acteurs à part entière. Une dramatique du familier savamment mise en scène grâce à une exigence du dessin et à un œil de scénographe.





 



barfly 1

 

Pas de désir de révolutionner donc, mais plutôt de s'inscrire dans une continuité et l'héritage des maîtres anciens, pour cet artiste dont le travail est plus proche de la peinture hollandaise du XVIIe siècle, de la grande tradition britannique du portrait, des romantiques ou même de la tradition réaliste américaine que de l'iconoclasme Pop.

Depuis 2009, c'est une série de scènes « banales » de bars aux accents tantôt fauves, tantôt réalistes qui nourrit sa production. Ses cafés « théâtre » juxtaposent les solitudes et les errances.

 

   

 

 

 

Pour en savoir plus sur Didier Lalanne-Estrabaut : www.didier-l-estrabaut.odexpo.com 

Retour au répertoire: cliquer ici

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0