Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 avril 2013 7 07 /04 /avril /2013 12:00

     patricia hendrychova-estanguet 007

Photographe de mode, Patricia Hendrychova-Estanguet nous fait découvrir son univers intimiste aux accents décalés.

Son regard sensible et délicat se pose sur le monde de la créativité entre Paris, Pau et Prague d’où elle est originaire.

Dans ses mises en scènes chacun des sujets sublimés par la délicatesse de la lumière trouve une histoire, une ambiance particulière.

 

  

 

  

 

  

 

 

blog OK

Inspirée par la lumière et les couleurs des lieux insolites elle collabore avec de prestigieux magazines en France et à l’étranger : Elle,  Harper’s Bazaar,  Blok, Marianne à Prague - Tank,  ZOO à Londres - Redux à Biarritz - Cosmopolitan, 20ans, Le Monde à Paris - COOL Magazine à New York …

 

 

 

   

 

 patricia hendrychova-estanguet 004

 

 

Avec les créateurs de mode,  accessoires et bijoux, Patricia imagine l’esprit visuel de leurs collections : Medecine Douce, Pare Gabia, Miki Mialy, Beaurepaire …

 

  

 patricia hendrychova-estanguet 002

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Elle expose régulièrement ses oeuvres à Paris.

Actuellement installée à Pau, elle propose la réalisation de portraits, book mode et des reportages de mariage pour les particuliers ainsi que des prises de vues publicitaires pour les professionnels.

 

 

Pour en savoir plus sur P Hendrychova-Estanguet:   www.patriciaestanguet.com

Pour retourner au catalogue: cliquer ici

 

Partager cet article

Published by festiv'arts - dans Artistes 2013
commenter cet article
7 avril 2013 7 07 /04 /avril /2013 11:00

Helt

 

 

Peintre figuratif, de sensibilité expressionniste, Jean-Pierre Helt, après une formation académique, s’est consacré au dessin et à la caricature. Depuis 1988, il a repris les pinceaux et s’est essentiellement consacré aux paysages, aux natures mortes et aux scènes d’intérieur.

   

 

 null

 

 

Fréquentant l’atelier d’Eric Féron à Rouen, il s’est peu à peu éloigné de l’école de Rouen pour se rapprocher de l’école de Paris.

Installé depuis quelques années à Arros-Nay, Jean-Pierre Helt continue à peindre et à exposer dans toute la France.

  

 

 

null

Régulièrement accueilli dans les galeries parisiennes comme dans celles de Province, depuis 1992, il a participé à plusieurs dizaines de salons et festivals, où il a remporté de nombreux prix, dont le Grand Prix du Festival National des Peintres et Sculpteurs de Bordeaux en 98, le Prix de la fondation Taylor au Salon des Artistes Français en 2000 et le Premier Prix des « Cimaises » à Palavas les Flots, où il expose tous les ans.
 

Pour retourner au catalogue cliquer ici 

 

 

Partager cet article

Published by festiv'arts - dans Artistes 2013
commenter cet article
7 avril 2013 7 07 /04 /avril /2013 10:48

affiche 001 light

 

Harillo est né en 1955 à la Linéa de la Concepcion - Andalousie (Gibraltar).

Ancien décorateur d’intérieur, Harillo est un artiste atypique, hors des courants et en tout point inclassable. Les toiles de l’artiste peintre sont reconnaissables entre mille et ne peuvent, en aucune manière, laisser indifférent.

Son style, c’est un déclic qui lui est révélé sur un coup de colère puis travaillé, affiné, perfectionné, tout en rondeurs, tout en arabesques. La finesse du trait est d’une précision poussée à l’extrême.

 

 

affiche 002 light

 

 

 Les couleurs explosent dans une mosaïque composée d’une multitude d’éléments humains et animaliers, sans visages, qui s’animent sous nos regards attentifs, à la recherche de détails tapis dans la masse, révélateurs de la symbolique de l’œuvre.

 

 

 

 

Atelier

 

 

 

L’art contemporain exprimé par Harillo rend les invisibles visibles par la couleur et sa forme d’expression. Son travail a été maintes fois récompensé dans les concours internationaux.

  

  

Vero

 

  

 

  

Pour retourner au catalogue cliquer ici

Pour en savoir plus : http://harillocas.over-blog.com

Partager cet article

Published by festiv'arts - dans Artistes 2013
commenter cet article
7 avril 2013 7 07 /04 /avril /2013 10:45

monop1

  

Auteur photographe, Laurent Ferrière se qualifie souvent de « flâneur de l’image » en cultivant le goût de la lenteur pour contrer l’accélération des flux numériques qui a transformé trop de personnes en « photovores » plus préoccupés à constamment vérifier le résultat sur l’écran de leurs boîtiers ou smartphones qu’à prendre le temps de mettre l’œil dans le viseur.

Tout en utilisant pleinement tous les outils décidés à prendre des images : du sténopé jusqu’au smartphone en passant par des boîtiers argentiques ou numériques, il revendique le droit au temps.

 

Ce rythme qui est celui des chemins, des campagnes, des paysages qu’il affectionne tant et qui composent une grande part de son travail.

  sans-titre light

 

  Même en composant des natures mortes, des commandes pour la gastronomie, en situation de reportage, en réalisant des portraits comme des recherches plus personnelles, Laurent Ferrière revendique ce corps à corps photographique avec le temps mais aussi les imprévus, les imperfections pour aller à l’encontre d’images trop « lissées », trop parfaites…

 

 photo

Des paysages en passant par les troupeaux en estive ou une quête sur son apprentissage d’être humain en repartant sur les traces de vie laissées sur les lieux de son enfance jusqu’aux terres d’Afrique ou les cheminements en Béarn comme au Pays basque, vous trouverez toujours l’empreinte du temps, la revendication de la lenteur qui se retrouve même dans des flous, dans l’imprévisibilité de ses photos en noir et blanc comme en couleurs. Si un fil électrique vient s’insérer dans un paysage, il n’est nullement question qu’il le supprime car il est présent au moment de la prise de vue. 

 

 

 L’uniformité est absente dans son travail et même dans les formats, vous trouverez des tirages de 8 x 10 cm jusqu’à de plus grands tirages.  

 

 

 sans-titre2 lightUne amie photographe dit de son travail : « Je dirai que celui-ci est ancré dans le vrai, une forme de regard associé à l'innocence enfantine, à son intemporalité. Des photos intra générationnelles. Plus je regarde son travail, plus j'y perçois l'essentiel de la vie dans tout ce que sa simplicité a de beau. »

La photo comme un art de vivre en tentant de restituer ce qu’il a entendu, respiré, ressenti…

 

 

Pour retourner au catalogue cliquer ici

 Pour en savoir plus : www.laurentferriere.com

Partager cet article

Published by festiv'arts - dans Artistes 2013
commenter cet article
7 avril 2013 7 07 /04 /avril /2013 10:42

 

faire son interessante 72

 

Artiste originaire de Saint-Pierre et Miquelon, Marie-Laure Drillet vit en France depuis 1987 et à Bordeaux depuis 1997.

 

6 ans à l’École des Beaux-Arts de Nantes (département Art puis Communication) et un « master of art » au Laboratoire d’Imagerie Numérique du C.N.B.D.I d’Angoulême lui apportent une double formation précieuse dans sa façon de travailler.

 

 

avoir une nounou 80x80 72

 

Alliant peinture et collages, Marie-Laure Drillet nous livre à travers ses toiles des univers ludiques, poétiques et drôles. S’amusant à dépeindre notre vie quotidienne, jouant avec les matériaux et livrant des portraits déroutants, elle invoque des souvenirs, sillonne les relations amoureuses, explore les facettes de la féminité et se joue avec habileté de nombreux clichés.

 

 

marie-laure-drillet-par-remi-lagouin (1) 

 

 

 

Dans un dosage subtile de rêveries, de couleurs et d’humour, elle nous invite à la découverte d’une esthétique captivante.

 

 

 

05-Blanche-72 

 

Entre mises en scène, prises de vues, impressions, découpages, collages, peinture… entre pertinence et impertinence, son travail est à la fois narratif et suggestif.

Pour retourner au catalogue cliquer ici

 Pour en savoir plus : www.marie-laure.com

 

Partager cet article

Published by festiv'arts - dans Artistes 2013
commenter cet article
7 avril 2013 7 07 /04 /avril /2013 10:34

Diboum pere et fils light

 

Peintre et sculpteur autodidacte Jacob Diboum est né au Cameroun. Artiste polymorphe, il est aussi danseur et musicien : il enseigne au conservatoire Marcel-Landowski de Troyes et à l'école municipale de musique de Sainte-Savine.

 

 

 

Jacob light

 

Au fil de ses rencontres, de ses expériences personnelles et de son parcours vont naître une envie d’exprimer plastiquement ses sensations en mêlant les arts traditionnels africains et les techniques nouvelles. La peinture est pour lui un espace de liberté qui lui permet d’explorer différents  procédés.

 266524 4142351289832 1275683606 o (1)

Ses réalisations colorées ne sont pas que des désirs, mais aussi des questionnements, des interrogations. Il recompose des scènes de la vie quotidienne entre réalité et imagination. Son travail est intuitif, élaboré à partir de signes et de réflexions posés sur toile, sur papier ou sur du matériel de récupération.

 

P1030944 (1)

« Jacob Diboum fait swinguer la toile, danser la palette et chanter les totems. Son cœur généreux et ardent fait boum ! Que dis-je ? Dix boums à la seconde ! Et nous rentrons dans la transe d’une peinture immédiate et ludique. Les figures et personnages nous invitent à une fête haute en couleurs où la joie de jouer est première. »

Antoine Campo, Membre de la SACD  (Société des auteurs et compositeurs dramatiques)

  

 

Pour retourner au catalogue cliquer ici

Pour en savoir plus : www.jacobdiboum.com/Diboum 3074 (1)

Partager cet article

Published by festiv'arts - dans Artistes 2013
commenter cet article
7 avril 2013 7 07 /04 /avril /2013 10:29

daudé-pub-je t'aime-85x77 cm, collage acier sur bois

  

Marie-Ange Daudé récupère les éléments de ses tableaux dans les poubelles…
Dans son atelier de Frontenac, elle stocke inépuisablement des cannettes métalliques, des boîtes de conserve et des bouteilles vides sans oublier les chutes de polystyrène, de papier et de carton. Quand ils sont entre ses mains, les déchets métalliques sont écrasés, martelés, brûlés, torsionnés pour arriver à la forme escomptée. Le verre est brisé, collé.

parking light

L’Artiste joue avec la lumière, qui confère des reflets différents à ses œuvres selon l’heure du jour.
« Toujours à contre-courant, Marie Ange est une artiste écolo, elle détourne nos poubelles (canettes, boites de conserves, bouteille de verre), au travers de prismes audacieux et propices à l’imaginaire de chacun. Entre chaos et renaissances, ses œuvres sont à l’image de notre environnement, voire peut-être de nous-mêmes… » Charles Burke, galerie WAN Bordeaux.  

daude 7042

  

 

 

 

 

je t'aime 2

 

 

 

 

 

Pour retourner au catalogue cliquer ici

Pour en savoir plus : www.marieangedaude.odexpo.com ou www.galerie-art-et-deco.com

Partager cet article

Published by festiv'arts - dans Artistes 2013
commenter cet article
7 avril 2013 7 07 /04 /avril /2013 10:21

« La mémoire est un jardin pudique, potager ou secret, qu’un flambeau de métal éclaire. »

A l'ombre paisible d'un feuillage

  

  

Un jardin magique, où poussent des sculptures végétales, volutes métalliques, légères et féminines, dématérialisées.

 

 

1 - Ces voix tenues en équilibre light 

Un monde fantasque, un peu nostalgique, construit avec des objets familiers, oubliés au fond du grenier ou abandonnés dans les herbes hautes d'un lieu désaffecté : un fragment de balcon en fer forgé, des clefs rouillées, un ressort ...

 

 

 Jegu 0071 light

 

 

 Jegu 0003 light

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


"Le fer et la lumière sont nos histoires intimes",  racontées par les objets-sculptures de Nathalie Jégu, réveillant l'émotion d'une vie oubliée.

  A contre courant du vent light

Pour retourner au catalogue cliquer ici

Pour en savoir plus : www.nathaliejegu.com

Partager cet article

Published by festiv'arts - dans Artistes 2013
commenter cet article
23 mars 2013 6 23 /03 /mars /2013 22:45

 

Douglace Tombol'arts coqauvin-40-50cm 

 

 

Alexandre Cornet alias «Douglace» est un graphiste illustrateur originaire de Nantes, travaillant et vivant à Bayonne. Son travail consiste à jouer avec des formes géométriques et des aplats de couleurs qui lui permettent de véhiculer des images à la lecture simple. Libre au spectateur d’interpréter chacune des illustrations et de se raconter sa propre histoire...

 

Douglace Visuels pres Douglace 

 

 La majorité des œuvres graphiques sont imprimées grâce à la Digigraphie®.

Douglace s'engage, dans le cadre de l'utilisation du label Digigraphie®, à produire exclusivement des œuvres en séries limitées.

 

cornet 

 

 

La notion de série limitée est définie par trois critères déterminés librement par Douglace:
• Le nombre d'épreuves reproduites
• Le format de la reproduction de l'oeuvre
• Le support sur lequel elle est imprimée.

 Douglace Visuels pres expo 

 

  

 

Douglace s'engage à ne pas dépasser le nombre de tirages déterminé, comme indiqué sur le certificat en Digigraphie remis à chaque acquéreur d'une œuvre.

Pour revenir au catalogue cliquer ici
Pour en savoir plus sur l'artiste cliquer ici

Partager cet article

Published by festiv'arts - dans Artistes 2013
commenter cet article
23 mars 2013 6 23 /03 /mars /2013 22:13

dikea

 

 

"Il est évident que ses tableaux, pour la plupart, Xabier les a peints, avec le souci constant de trouver, par delà la vitesse effrenée ambiante, l'espace calme et poétique de la liberté."

Auxtin Zamora

 

Xabier Celestino aime à quitter le studio pour peindre n'importe où, dans la tradition des peintres de plein air: " Pour moi la plus belle chose est de peindre la vie. Nous sommes vivants et la vie est là.  Qu'est-ce que j'aime ? C'est de sentir pendant que je peins. Dans l'atelier, il existe toujours une fenètre, mais dans la rue ou dans la nature, la vie est autour de vous".

 

 

arratsaldean 

 

  

De sorte que c'est une représentation de la réalité, les lieux de tous les jours, afin que nous puissions tenir compte des humeurs différentes. Ses sujets ont généralement une atmosphère qui nous invite à voir d'une manière spéciale le quotidien.

 

Il utilise l'aquarelle, l'huile et les techniques mixtes; ainsi que des grands et moyens formats.

 

 

 

 

dormitaleria

 

Xabier a commencé à étudier les arts plastiques pendant l'année 1976-77 à l'université Paris VIII également connue sous le nom de Vincennes Université. Il a obtenu un diplôme des beaux arts de l'EHU-Université du Pays Basque. Depuis 1982 il a fait de nombreuses expositions, tant individuelles que collectives.

 

  

Pour revenir au catalogue cliquer ici









 

 

 

 

 euria

Partager cet article

Published by festiv'arts - dans Artistes 2013
commenter cet article