Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 mai 2011 3 25 /05 /mai /2011 23:00

Ponté

Peintre autodidacte, Séb Ponté a suivi des cours d’expression à l’école des Beaux Arts de Bayonne en 2005, et s’est lancé pendant les années qui ont suivi dans l'aventure de la peinture de façon instinctive. En 2011, avec Maryse Voisin, il a redécouvert la peinture à l'huile. Il vit aujourd’hui à Béhobie et expose régulièrement dans le grand Sud-Ouest.

 

ponte1

Habitué depuis tout petit à dessiner sur tout ce qui pouvait faire office de support (feuilles volantes, cahiers de classe, sable…), il s’essaie à la peinture en 2002 lorsque sa grand-mère lui offre son premier chevalet. De la peinture à l’huile, il passe à l'acrylique, qu’il adopte pour sa simplicité d’utilisation et sa rapidité au séchage. 

masque à gaz

 Il peint alors à l'instinct sur des toiles des oeuvres colorées et psychédéliques jusqu'en 2007, date de sa première expo à Bayonne à la galerie des Corsaires, qui lui donne une envie furieuse de progresser.

 

Ponte3

 

Sa peinture s'assombrit et il renoue avec l'huile, qu’il utilise au couteau de façon sauvage et viscérale, dans des oeuvres sombres et torturées. Petit à petit il réintroduit de la couleur, fait des tests, mélange, étale, travaille comme un maçon qui ferait de l'enduis ou du crépis... Il entretient une relation passionnée avec la matière. S’ensuivent des rencontres et expositions, en Dordogne et au Pays Basque, décisives dans sa vie d’artiste.

Les années qui suivent, sa peinture évolue et il réalise une série abstraite, évoquant des édifices en ruines, en feu, aux formes fantomatiques, qu’il nomme "apocalypse". Il s’aventure ensuite plus loin dans l'abstraction, cherchant à toucher l’essence de la couleur et de la texture au plus près : acrylique, sable, vernis, fibre de verre se mélangent puis s’organisent en un assemblage de carrés aux couleurs pastel.

 

p'tit bleu

Ces carrés l’obsèdent et la découverte du travail du peintre d’après-guerre Nicolas de Staël va lui permettre de rompre avec le caractère obsessionnel de sa propre peinture. Il structure alors davantage son travail, abordant chaque nouvelle œuvre par une série de croquis.

Sa peinture se situe aujourd’hui aux frontières entre abstrait et figuratif, elle conserve de sa période « des carrés » la force du travail en à-plats et la richesse de la matière, mais dégage aussi une sensibilité perceptible, parfois une certaine violence, qui ne peuvent laisser le spectateur indifférent.

 

Pour en savoir plus, cliquez ici 

 

Pour retourner à la liste des artistes, cliquez ici

Partager cet article

Repost 0
Published by festiv'arts - dans artistes
commenter cet article

commentaires