Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 avril 2012 3 11 /04 /avril /2012 22:24

 4.Mémoire d'acacia détail 

  Marie-Christine Hourdebaigt, béarnaise de la banlieue de Pau, nourrit une véritable passion pour l'art textile, qu'elle pratique assidûment, après une carrière de professeur d'éducation artistique.

 

   IMGP2756

 

Si elle a, dans une première vie, goûté à l'aquarelle, elle s'est vite tournée vers cette technique où elle peut donner libre cours à son sens artistique, doublé d'une solide technique.


  

 

 6.Couleurs des sentiments

Construites à partir d'un fond, sur lequel viennent se greffer, ou plutôt se coudre, divers montages faits de tissus, cordes, ficelles ou autres matériaux, ses œuvres sont pleines de délicatesse et de poésie.

  

 

 

  Inspirées par l’observation des éléments naturels mais aussi par le mélange et l’assemblage de différentes matières, ses réalisations textiles deviennent des recherches de formes, de couleurs, de lumière et d’ambiance.

Teinture naturelle, indigo, pastel, bois du Brésil et autre teinture chimique, travaillées comme des aquarelles constituent souvent le départ d’un projet.

 8.Remember 2 détail

Les tissus, coton, lin, chanvre soie et autre synthétiques se fondent, se trouent, se sculptent, se transforment sous l’effet de la chaleur.

 Insertion de papier, bois, cuir, métal apportent diversité et contraste dans la composition exploitée à travers des techniques variées.

 

 

Parfois curieux mélanges, effets du hasard, réalisations pensées et construites forment une trame vivante qui s’entremêle, évolue et se modifie.

 Si l'art textile est une activité relativement peu répandue, les expositions auxquelles Marie-Christine Hourdebaigt a participé, tant en France qu'à l'étranger, notamment en Allemagne, lui ont permis de remporter plusieurs prix.

Pour en savoir plus, cliquez ici :

 Pour retourner à la liste des artistes: cliquer ici 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by festiv'arts - dans Artistes 2012
commenter cet article

commentaires