Mercredi 12 mars 2014 3 12 /03 /Mars /2014 17:57

 

assise aux carreaux définitive 

 

 

 

Diane Rosaz est née en 1962.

Ses parents artistes lui ont appris le dessin et la danse.

 

Etudiante aux Beaux Arts de Caracas, au Vénézuela, elle approche l'étude du Nu, par le dessin et le modelage.

 

 

 

 

1-P1030806 

  

Plus tard, ses nombreux voyages à l'étranger lui permettront d'enrichir sa passion.

Diane a exposé ses dessins, à Caracas, puis, ses peintures, au Nigéria, en Belgique, en Suisse, en Norvège et bien-sûr, en France.

 

 Nu Diane Rosaz 

 

 

 

Elle utilise le fusain et la peinture acrylique sur toile.

 

Pour en savoir plus sur l'artiste cliquer ici

Pour retourner au répertoire cliquer ici

Par festiv'arts - Publié dans : Artistes 2014
Voir les 0 commentaires
Mercredi 12 mars 2014 3 12 /03 /Mars /2014 17:57

30 d'artifice la vie 

 

 

 

Berbère d’origine, Fatima Rhioui est arrivée en France à l’âge de 8 ans, les paysages de son enfance sont restés gravés dans sa mémoire.

 

 

 

Fatima mannequin 

 

 

 

 

 

  

 Elle s’intéresse à l’art depuis toujours, et reste marquée pas ses visites dans de nombreux musées tels que le MOMA à New York, le Louvre, le musée d’Orsay ainsi que les visites dans les églises qui influencent son travail.

 

arbre de vie

 

 

 

 

Elle prend des cours en 1995 à l’école Henri IV sous la direction de M Faget, puis poursuit ses travaux jusqu’à l’obtention en 2009 du premier prix de la société des amis des arts de Pau.

 

Son style s’apparente au mouvement de la figuration libre, mêlant couleurs vives, humour, fantaisie et poésie.

 

Pour en savoir plus sur l'artiste cliquer ici

 

Pour retourner au répertoire cliquer ici

Par festiv'arts - Publié dans : Artistes 2014
Voir les 0 commentaires
Mercredi 12 mars 2014 3 12 /03 /Mars /2014 17:56

 CONCOURS AUVILLAR 1 bis

 

 

  

Né dans le Val d’Oise en 1953, Christian Reynaud réside en Dordogne depuis 1975. Musicien de profession il a découvert les arts plastiques en 1995 dans l’atelier de Mine Albe à Périgueux.

    

  

 L’année suivante il rencontre la société des Raynaud 3143 1beaux arts du Périgord avec Jean-Daniel Ribeyrol et André Gauthier et participe chaque semaine aux ateliers de dessin et de nu.

Il découvre rapidement les joies de l’aquarelle en plein air et le plaisir de dessiner sur le motif lors de sorties, puis les concours de peinture de rue, qu’il pratique régulièrement.

  

concours saint yrieix 1 bis

 

 

   

 

 

Attiré dès le début par le travail sur papier, Christian persiste et signe avec le dessin à l’encre de chine et l’aquarelle dans le « voyage architectural » d’une part, grand jeu de construction et avec le « modèle vivant » d’autre part, né souvent d’un simple trait et d’eau.

 

Christian Reynaud a été remarqué et récompensé plusieurs fois dans différents concours régionaux.

 

   

 

 Pour en savoir plus sur l'artiste cliquer ici  

Pour retourner au répertoire cliquer ici

Par festiv'arts - Publié dans : Artistes 2014
Voir les 0 commentaires
Mercredi 12 mars 2014 3 12 /03 /Mars /2014 17:55

 

n°2, le Souffle, mixte, 60 x 80

 

 

 

Pour Marie Pratx peindre est un exutoire. De l’huile aux techniques mixtes, son sujet de prédilection est la femme. A travers ses femmes-enfants, ses femmes écorchées, Marie pratx rend un hommage inconditionnel à celles qui, dans une conviction intime, portent tous les stigmates d’une société emplies de troubles et de violences.

 

 pratx atelier 1

 

 

 

 

 Dans la série « Le soufle », la femme est représentée dans un instant solennel, dans une émotion trahie par un regard expressif : tristesse, angoisse, questionnement… les femmes de Marie Pratx invitent le spectateur à composer leur histoire.

 n°3, le Souffle, mixte, 60 x 80

 

 

 

 

 

Pour en savoir plus sur l'artiste cliquer ici

Pour retourner au répertoire cliquer ici

Par festiv'arts - Publié dans : Artistes 2014
Voir les 0 commentaires
Mercredi 12 mars 2014 3 12 /03 /Mars /2014 17:55

 

ossau

  

Je suis née à Pau. Au moins trois générations de socialistes palois m'ont précédée : on ne compte plus ce que l'on doit à Dédé (de toute façon il est mort).

Les caricatures béarnaises que je dessine,  mes édiles sont comme je les vois et comme ils se montrent : c'est quand ils se prennent au sérieux qu'ils sont les plus mignons.

 

 

faycal-meme 

 

Je laisse Frédéric MALATERRE, le scénariste, se présenter :

Palois je ne puis être, puisque Parigot je suis. Même en justifiant de 10 années continues de résidence à Pau, je n'en suis pas. Alors, je me venge ! Je croque le pittoresque de mes hôtes et noirci, cynique, le petit bout de la lorgnette.

Qui aime bien châtie bien, et oh la la ! Qu'est-ce que je vous aime ! Amusez vous bien.

 

  

  adiu 

  

  

 

 

 

 

 Pour en savoir plus sur l'artiste cliquer ici

 Pour retourner au répertoire cliquer ici

Par festiv'arts - Publié dans : Artistes 2014
Voir les 0 commentaires

Recherche

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés